BIOGRAPHIE  
  Années 1950  
 
       
   

En 1950 ou 1951, les Gibb quitteront St. Catherine’s Drive pour Sneafall Road et quelques années plus tard, ce sera pour Strange Road et puis encore Willaston, un quartier de Douglas.
 

C’est le 28 décembre 1957 dans le cinéma Gaumont de Keppel Road, à Chorlton, le quartier sud de Manchester où ils ont déménagé en 1955, que les jeunes Gibb, accompagnés de voisins du même âge Paul Frost à la batterie et Kenny Horrocks au tea chest bass, chantent, déjà en harmonie, un samedi après-midi pendant l’entracte pour la toute première fois devant un public sous le nom de scène de The Rattlesnakes (Les Crotales). Ils avaient prévu de chanter avec la musique de disques 78 Tours que leur sœur avait reçus pour Noël mais en chemin, Maurice trébucha et les disques tombèrent et se cassèrent. Dépités, ils décidèrent néanmoins de se rendre au cinéma. Bien leur en pris car le lendemain, ils avaient leur nom dans un journal !

Suite à cela, le directeur de l’Odeon Theatre de Manchester les invitait à jouer chez lui. Ils chantèrent même dans un club pour adulte, le The Russel Street Club où leur père les fit entrer par une porte dérobée ! Entretemps, ils avaient changé leur nom pour celui de Wee wish Johnnie Hayes and the Bluecats.
 
       
       
    Le cinéma Gaumont de Keppel Road   Le Odeon Theatre de Manchester  
           
       
    The Rattlesnakes en pleine répétition
1956
  The Rattlesnakes en public
Frost, Horrocks, Maurice, Barry et Robin
 
     
   

La maison résonnait des chansons des Mills Brothers et des Everly Brothers en ces années-là, entretenant la flamme. Les garçons répétaient, répétaient… A tel point que souvent les parents et Lesley croyaient que la radio était allumée !
 

Ils s'améliorent au fur et à mesure de leurs prestations mais en mai 1958, le groupe se dissous au moment du énième déménagement des Gibb.
 

Les trois frères continuent à se produire dans de petites salles mais ils se conduisent comme des petits voyous et la famille doit quitter la région sur les conseils d'un policier. Ainsi, en août 1958 la famille prend la direction de l’Australie pour s’établir à Redcliffe, une banlieue de Brisbane dans le Queensland, un état du Nord-Est. Sur le bateau qui les y amène, ils assurent des récitals pendant les cinq semaines de voyage.
 
       
    Bee Gees Australie 1959    
    La famille avec des voisins   Redcliffe, Brisbane  
           
    Sur ce nouveau continent, et bien que Barry soit apprenti chez un tailleur, ils y poursuivent leur « carrière » en se produisant dans un circuit auto-moto tout près de chez eux, le Redcliffe Speedway, étant payés par les pièces que les spectateurs leur lançent.  
       
     
    Récital sur le circuit Redcliffe Speedway  
       
    Fin 1959, Bill Goode, un pilote de course, leur trouve du talent et les présente à un certain Bill Gates, un disc-jockey local, qui, enthousiasmé lui aussi, convainc les parents de s’occuper de la promotion des garçons. Trouver un nom de scène est facile : les initiales de Bill Gates, de Bill Goode, de Barry Gibb, de Barbara Gibb et des frères Gibb (Brothers Gibb) étant omniprésente, le groupe s’appellera Bee Gees (En anglais, B se prononce "bi" et G "dji") ! Passer à la radio ne pose pas de problème non plus puisque leur agent les fait passer dans son émission radio quotidienne Midday Platter Chatter. Pendant cette période, Bill Gates demanda à Lesley d’intégrer le groupe, mais bien trop timide, elle refusa tout net.
 
Arriva un moment où Bill Gates ne pouvait plus faire grand-chose. Les frères commençaient à avoir une belle notoriété et il était un disc-jockey, pas un producteur. Hugh prit le relais, les amenant à tous les spectacles qu’ils devaient assurés.
 
       
       
    Bill Goode   Bill Gates  
           
 
 
 
 



Créer un site
Créer un site