BIOGRAPHIE  
  Années 1960  
     
       
    En janvier, toute la famille embarque sur le bateau pour le pays natal malgré l’utilisation d’une ordonnance du tribunal de la part de Festival Records pour les en empêcher. En plein Océan Indien, on leur apprend que leur dernier album était classé n°1 des ventes.

Lorsqu’ils arrivent en Angleterre (Ils s’établissent à Hendon, une banlieue de Londres) après cinq semaines de traversée qu’ils ont occupé en y assurant des récitals, les Beatles dominent toujours les charts avec des groupes comme les Rolling Stones, les Who et autres.

Eux ne reçoivent aucune réponse de la part des producteurs et maisons de disques contactés à part Robert Stigwood, un associé de Brian Epstein, manager des Beatles. Il leur fait passer une audition le 23 février au sous-sol du Saville Theatre de Londres, est immédiatement conquis et décide de devenir leur manager (Il le restera d’ailleurs jusqu’en 1981) en leur faisant signer un contrat d'exclusivité de cinq ans le lendemain même sous le label RSO Records dont il est propriétaire (Robert Stigwood Organization). Contrat grâce auquel ils deviennent millionnaires.
 
       
     
    En spectacle sur le bateau  
       
                  
       Saville Theatre   Robert Stigwood    
           
    Et bien vite, le monde découvre les Bee Gees. Pour améliorer le groupe, ils engagent deux de leurs amis australiens Colin Peterson (Un poulain de Bill Shepherd qui viendra, lui, en tant qu’arrangeur) à la batterie et Vince Maloney en première guitare.  
       
     
    De g. à dr. au premier plan : Colin Peterson et Maurice
De g. à dr. au deuxième plan : Barry, Robin et Vince Maloney
 
       
    Le 14 avril sort leur premier single avec en face A "New York mining disaster 1941" et en face B "I can't see nobody".

La pochette est surtitrée The new musical talent of 1967 (Le nouveau talent musical de 1967). La chanson-titre évoque la catastrophe minière survenue à Aberfan le 21 octobre 1966.

Cette sortie est accompagnée d’une immense campagne publicitaire et la chanson-titre passe sur toutes les radios.
   
        La pochette du single  
    Ils effectuent également leur première télé dans l’émission Top of the Pops de la BBC.

A l’occasion de l’enregistrement, Barry rencontre Linda Gray, une ancienne Miss Edimbourg, avec qui il se mariera en 1970. En moins de six mois, ils entrent dans le Top 20 des deux côtés de l’Atlantique.
 
       
       
    Les Bee Gees dans Top of the Pops - 1967   Barry et Linda Gray  
           
         
    Ces chansons seront incluses dans "Bee Gee's 1st", leur premier album à l’international disponible dans les bacs à partir de juillet.

Les sachant fans de soul, Robert Stigwood leur arrange un rendez-vous dans la suite d'un hôtel où logeait la légende de ce genre musical : Otis Redding. Le manager demande à cette occasion à Barry d’écrire une chanson pour la star. Ainsi nait cette nuit-là "To love somebody". Malheureusement, Redding décède en décembre 1967 dans un accident d’avion avant l’enregistrement. Le groupe l’ajoutera à son répertoire par la suite.

Otis Redding
 
         
    A la fin de l’été, le Home Office (Bureau d’Immigration) somme Colin Peterson et Vince Maloney de quitter le pays, leur visa ayant expiré. Robert Stigwood entama alors une campagne médiatique qui entraîna des manifestations dans les rues de Londres, certains fans allant jusqu’à s’enchaîner aux portes du palais de Buckingham Palace. Un éléphant fut même mis à contribution lors d’une marche de protestation ! La pression fut si forte que Harold Wilson, le premier ministre de l’époque, est personnellement intervenu en déclarant que les Bee Gees étaient propriété nationale, ce qui permis aux deux Australiens de régulariser leur situation.  
       
         
    Image de la manifestation   Un éléphant impliqué   Harold Wilson  
               
   

Le 5 novembre, Robin et Molly Hullis, sa fiancée, sont passagers d’un train qui déraille, faisant 49 morts et 78 blessés. Tous deux sont indemnes mais Robin en restera marqué à vie.
 

Le 19 novembre, ils se produisent de nouveau Saville Theatre. Un triomphe et une belle revanche après la soirée de mars où, assurant la première partie, ils avaient été copieusement sifflés, les spectateurs réclamant le chanteur vedette Fats Domino.
 
Robin et Molly Hullis
 
Fats Domino
 
               
 
       
    Janvier débute par une tournée promotion aux Etats-Unis. Mise sur pied avec la sortie parallèle de "Horizontal".

En février ils y font leur première télé dans l’émission The Show Smothers Brothers de la CBS avec "Words" et "To love somebody".

Ils quittent plus tard l’Amérique pour une série de tournées européennes en février et mars (Scandinavie, Pays-Bas, Suisse, Allemagne…). En Allemagne justement, ils feront 18 concerts en 11 jours ! Partout où ils passaient, c’était la folie.
 
       
     
    Avant le tournage du clip "Words" dans The Show Smothers Brothers  
       
    Le 17 mars, ils retournent aux Etats-Unis et passent dans le Ed Sullivan Show de CBS et le 27 mars se retrouvent au Royal Albert Hall de Londres avec un orchestre de 50 musiciens et 27 choristes.  
       
       
    Au Ed Sullivan Show   Au Royal Albert Hall  
           
           
    En septembre, "Idea", un album dans la continuité du précédent, arrive avec deux tubes mondiaux : "I've gotta get a message to you" et "I started a joke".

Au vu des vidéos et des jaquettes de leurs disques, il semblerait que c’est de cette année que date leur changement de nom de scène : de The Bee Gees, ils deviennent Bee Gees tout simplement.

Le 4 décembre, Robin convole en justes noces avec Molly.

Des rumeurs de séparation du groupe commencent à fleurir.
 
Mariage de Robin et Molly
 
           
           
           
    Le 18 février, Maurice épouse Lulu (De son vrai nom Mary McDonald McLaughlin Laurie), une jeune chanteuse et actrice écossaise, dans l'église de Gerrards Cross.

En mars, ils passent dans Top Of The Pops pour promouvoir "First Of May" tiré de "Odessa" sorti en février.

Mais, l’argent, la gloire, la drogue, l’alcool, les jalousies, la suspicion, le besoin d’être reconnu pour soi et non à travers le groupe,… créent des dissensions surtout entre Barry et Robin.
   
        Mariage de Maurice et Lulu  
           
    Le 15 mars, après des entretiens avec la famille, Robert Stigwood et d'avocats, Robin annonce son départ et décide de se lancer dans une carrière solo mais il prenait des cachets, devenait instable, s’isolait de sa famille à tel point que ses parents le firent placer sous tutelle.

Les Bee Gees continuent avec l’arrivée temporaire de la sœur aînée Lesley. Le 27 avril, ils enregistrent une émission pour Talk Of The Town de la BBC2 (La diffusion aura lieu le 17 mai). Parmi le public, Bill Gates qui avait tant fait pour eux.
 

Le groupe explose finalement et seuls restent Barry et Maurice. Ces deux frères travaillent sur un nouvel album "Cucumber Castle" et un téléfilm éponyme, tourné en août, en costumes médiévaux en reprenant les chansons.
 

En cette deuxième partie de l’année, Maurice avait monté une société de production avec Billy Lawrie, le jeune frère de sa femme, et ensemble écrivaient des chansons. Il produisit également, entre autres, l’album "The Loner" où il jouait de nombreux instruments et où il s’occupait des arrangements.

Pendant ce temps, Robin enregistre l’album "Robin’s Reign" contenant le single "Saved By The Bell" qui fera un carton en Europe.
 
       
    Le 1er décembre, Barry annonce qu'il se lance dans une carrière solo.  
       
       
    Lesley et les Bee Gees   Pochette de l'album Robin's Reign  
           
 
 
  Retour