BIOGRAPHIE  
  Années 1990  
 
       
   

En mars, ils annoncent qu'ils s'attèlent à un nouvel album. Ils écrivent de nouvelles chansons dans ce but.


En juillet, ils commencent par les démos d'enregistrements.

Courant d’année, Maurice décide de produire sa fille Samantha.
Ainsi sont enregistrés les titres "Angel of mercy" (Bee Gees), "Here, there and everywhere" (Lennon et McCartney) et "Without you" (Adam Gibb). Elle avait commencé sa carrière en 1992 dans un groupe, les China Dolls, lors d'événements caritatifs. A présent âgée de 15 ans, Samantha passe donc à un niveau supérieur (Elle deviendra d’ailleurs par la suite auteure-compositrice-interprète) accompagnée par son amie Majandra Delfino (Que l’on retrouvera actrice, entre autres, de la série télévisée Roswell). Ces chansons étaient planifiées pour sortir en single mais celui-ci ne sera pas proposé à la vente.
 

A noter qu'à la même époque, Adam, le fils de Maurice et auteur donc de "Without you" pour sa sœur, se lance sérieusement dans l'écriture de chansons.
 
       
                         
              Samantha Gibb   Adam Gibb      Majandra Delfino                 
               
    Le 1er septembre, la ville de Blackpool (Ville balnéaire du nord-ouest de l'Angleterre, Royaume-Uni) les accueille pour lancer les illuminations de Blackpool marquant le début de l'automne. Ils en profitent pour y interpréter quelques chansons.
 
Le 5 septembre, sortie de "Melody Fair", un autre album hommage aux Bee Gees. A ne pas confondre avec l’album éponyme de Lulu sorti en 1970 et qui contenait ce titre, le seul écrit par eux d’ailleurs.
 
       
                           
         La réception à Blackpool   La pochette de l'album de Lulu                
           
    Le 31 octobre, ils reprennent le classique des Shirelles de 1961 "Will you love me tomorrow" pour un album hommage à Carole King intitulé "Tapestry Revisited". Un album produit par Arif Mardin.  
       
                                           
            The Shirelles   Carole King                       
 
       
    En ce début d’année, ils peaufinent les démos pour leur album à venir.
 
En mars, un nouveau projet est évoqué : une comédie musicale tirée du film Saturday Night Fever. Ce qui demandait de nouvelles chansons. L’une d’elles, "Immortality", sera offerte à Céline Dion.
 
En mars encore, Barry travaille à l’enregistrement d’une reprise de "Too much Heaven" avec la chanteuse américaine Jordan Hill pour l’album… "Jordan Hill".
 
Toujours en mars, Barry collabore avec Paul Anka sur une reprise de "Do I love you (Yes in every way)" de 1971 du même chanteur et qui n’avait pas marché cette année-là. A noter que ce titre est, à l’origine, une chanson écrite par l’auteur-compositeur français Alain Chamfort sous le titre "Plus rien qu'une adresse en commun".
 
       
                        
           Céline Dion   Paul Anka   Alain Chamfort          
               
    En août, ils terminent enfin leur nouvel album "Still Waters".

Le 3 septembre sort encore un album, "Soul Of The Bee Gees", de treize de leurs chansons reprises par d’autres chanteurs. Un album contenant également une chanson interprétée par Robin, "Toys".

Le 24 octobre, ils chantent "Stayin' alive" pour The VH1 Fashion Awards dela chaîne câblée newyorkaise VH1.

En octobre également, et pour les besoins d’un documentaire de la BBC retraçant leur itinéraire, ils reviennent à Keppel Road, dans Chorlton, le quartier sud de Manchester (Royaume-Uni) d’où ils étaient originaires et où ils avaient fait leurs débuts. Ce documentaire sera simplement appelé Keppel Road.
 
       
                   
         Lors de la VH1 Fashion Awards   Retour à Keppel Road         
           
    Le 25 novembre, ils participent à l’émission musicale Storytellers sur VH1. Les artistes invités s’y produisent en direct et devant un public confidentiel et intime, y racontant la genèse de chaque chanson ainsi que des expériences, des anecdotes et des souvenirs. Et, bien sûr, en chantant leurs compositions. Sur le plateau, on retrouvait Barry à la guitare, Maurice au clavier ou à la guitare, et Ben Stivers au synthétiseur, avec Barry, Robin et Maurice assurant la partie vocale. Ils y dévoilent le titre de leur nouvel album qui devait d’abord s’appeler "Irresistible Force", ou "Obsessions", ou même "Crusader".  
       
                         
           Le logo de Storytellers   Ben Stivers            
           
 
       
    La première partie de cette année débute avec l’obtention de divers prix, signe de la reconnaissance que leur portait enfin (!) la profession. De plus, de jeunes chanteurs d’univers musical très différent du leur reprendront leurs succès.
 
Ainsi, le 27 janvier l’American Music Awards leur décerne le Prix international de l'artiste à Los Angeles. Ce prix récompense le succès commercial des artistes.
 
Le 17 février parait le premier single "Alone" de leur nouvel album "Still Waters". Ce titre connaitra rapidement un grand succès un peu partout dans le monde.
 
Le 24 février ils se voient décerner un prix pour leur Contribution exceptionnelle à l’industrie du disque de la British Phonographic Industry aux Brit Awards.
 
       
                                   
          La cérémonie des American Awards Music       La cérémonie des Brit awards                 
    Courant du mois, ils sont invités à l’émission The Des O'Connor Tonight Show de la chaîne britannique ITV. Ils y interprètent, a capella, un petit bout de "How deep is your love".
 
Le 10 mars sort "Still Waters" au Royaume-Uni (Le 6 mai aux Etats-Unis).
 
Le 17 avril, ils reçoivent le prix Legend Award pour la contribution exceptionnelle à l'industrie musicale mondiale aux World Music Awards à Monaco.
 
En mai, ils sont intronisés au Rock and Roll Hall of Fame à Cleveland.
 
En juin, Céline Dion enregistre le titre "Immortality" avec les trois frères pour son album anglophone "Let’s Talk About Love".
 
Le 22 septembre, ils obtiennent une récompense de l’ARIA (Australian Recording Industry Association, une académie honorant les artistes, producteurs, auteurs-compositeurs et autres qui ont influencé la culture musicale en Australie.)
 
       
                            
              La cérémonie au Rock and Roll...   La pochette de Let's Talk...            
           
    Le 18 octobre, le groupe fait une apparition dans l’émission de la BBC Noel's House Party.
 
Le 21 octobre, lors d’une conférence de presse au London Palladium, Robert Stigwood et les trois frères annoncent que la première de la comédie musicale Saturday Night Fever sera donnée l’année suivante.
 
Le 25 octobre, ils reçoivent un Bambi Award Special à Cologne (Allemagne).
 
Le 27 octobre sort le single "Still waters run deep".
 
Le 29 octobre, à Sarrebruck en Allemagne et en direct sur la chaîne sarroise SR, ils se voient décerner un prix aux Goldene Europa Awards.
 
Suite aux problèmes d’arthrite de Barry, il est décidé d’une dernière tournée sur chaque continent. Ainsi, ils entament le One Night Only Tour le 14 novembre à l’hôtel-casino MGM Grand de Las Vegas. A l’occasion de ce concert, où ils jouent leurs meilleurs morceaux des années 1960 à1990, Céline Dion viendra interpréter avec eux "Immortality". Un autre moment fort de cette soirée sera un hommage à Andy sous la forme de la chanson "(Our love) Don't throw it all away" accompagnée d’une vidéo sur grand écran d’images, certaines anciennes, et où, grâce à un montage, leur frère défunt chante le deuxième couplet.
 
Mais avant cela, le 10 novembre, ils se voient remettre les clés de la ville alors que le Las Vegas Boulevard, l’artère principale de la ville, est renommée pour une semaine le Bee Gees Boulevard. Le gouverneur du Nevada déclarant, lui, cette semaine-là « La semaine des Bee Gees ».
 
       
                   
         Aux Goldene Europa Awards   One Night Only à Las Vegas         
           
    Le 12 décembre sort un autre album hommage, "We Love The Bee Gees", contenant de nouvelles reprises de jeunes artistes.
 
A Noël, une émission de radio présentant les interviews individuelles et collectives des trois frères et de leur mère Barbara réalisées par l’animateur de l’île de Man Bernie Quayle est diffusée sur son émission de la Manx Radio.
 
Le 31 décembre, One Night Only Tour est diffusée en exclusivité par une chaîne câblée lors d’une émission spéciale.
 
En cette fin d’année, Barry et son épouse Linda ont dû faire admettre leur fils aîné Stephen dans un centre de désintoxication pour faire face à ses problèmes de drogue.
 
       
 
Retour   Suite
 
 
 
 
 
 



Créer un site
Créer un site